03/09/2006

Playstation

medium_Play1.jpg

 

Et voici la Playstation, la console qui a projeté le jeu vidéo sous les projecteurs de la popularité et de la "maturité" (à croire qu'avant, c'était que pour les enfants! tsssss). L'avènement de la 3D est livré avec cette console (la vraie 3D, pas celle de virtua racing ou Doom) avec ses aléas (de la profondeur de jeu jamais connue auparavant à cette saloperie de caméraaaaaaaaa): Merci au coup de poker de Sony qui avait bien flairé le filon ^^.

 

 

 

 

 

Et le premier jeu dont je vais vous parler est Ace combat 2. Je me le suis payé en import jap (cause 60 Hz ^^), et je peux vous dire que je n'ai été en aucun cas déçu. Quel délice à mes yeux! Pour la première fois que j'ai pu m'essayer aux dogfights, je peux dire que j'ai pris mon pied: Avec un sérieux nombre de missions et d'avions différents, et une jouabilité à toute épreuve, cet épisode m'a totalement subjugé et a fait devenir de moi un fana complet de cette saga.

medium_ace_combat_2.jpg

 

 

 

 

Et nous allons continuer avec le rpg qui a fait reconnaître Squaresoft en France: Final fantasy 7. Weooooooow! Quel joie indescriptible lors de mes nombreuses parties: Ce rpg est de la tuerie totale! Bien que la modélisation des personnages en mode exploration laisse franchement à désirer, tout le reste est à monter sur un piédestal: que ce soit les environnements graphiques, les cinématiques, le système de matérias, les invocations du feu de dieu (les 13 chevaliers, meooooow), les musiques, le scénario, la jouabilité, l'univers de jeu, la durée de vie (plus de 75 heures à le finir totalement), tout dans ce jeu est véritablement une ode au joueur! Et de surcroît intégralement en Français! Oh merci Squaresoft de nous avoir permis de toucher ce petit bijou!

medium_Final_fantasy_7.jpg

 

 

 

 

Et voici le deuxième bijou made in Squaresoft: Vagrant Story. C'est le summum de l'évolution graphique possible sur playstation, rien de moins! Doté d'un scénario solide et d'un système de combat novateur (basé sur une sphère entourant le personnage dont le volume représente la marge d'attaque du personnage changeant selon les armes employées), Ce jeu de poser un regard neuf sur les action-rpg qui s'enlisaient dans la similitude la plus consternante.

medium_vagrant_story.jpg

 

 

 

 

Blood omen: Legacy of Kain... On ne se demande pas pourquoi ce jeu était déconseillé aux moins de 17 ans, après tout, c'est un vampire que l'on incarne. Et je peux dire que ce jeu fait du bien! Ici, oubliez la traditionnelle princesse à sauver, les quêtes de villageois niais à accomplir, les gentils petits chatons à sauver: Non, ici, la barre de vie est une jauge de sang et il faut bien la remplir ^^. Avec un bon scénario à la clé, une aventure nous menant dans des environnements toujours plus sombres, une voie digit absolument marquante, une jouabilité exemplaire, Blood omen: Legacy of Kain nous transpose dans l'univers vampirique comme aucun jeu n'y était arrivé auparavant.

medium_bloodome_screen001.jpg

 

 

 

 

Wild Arms est un rpg à l'ambiance unique: Entre Western et Heroic Fantasy, ce jeu avait tout pour me subjuguer. Petit jeu intégralement en français sans grande prétention, il m'a surpris par sa qualité graphique et son scénario bien ficelé à la conception inhabituelle pour moi (on commence l'aventure en incarnant séparément les trois héros de l'aventure). C'est LE rpg qui se trouve sur mes étagères tous épisodes confondus (enfin du moins quand j'arrive à me les procurer et que ma console est kittée... Saloperie de Ps2).

medium_g-warms.2.jpg

 

 

 

Et je voudrais faire une place dans cette section à Bastard!!. Tiré de mon manga préféré du même nom, ce jeu est...spécial. Bien qu'il soit moche (mais vraiment!) dans ses phases d'exploration ainsi que dans les phases de combat (à ces deux critères, près de 80 % du jeu!), que voulez-vous, rien que le fait que des centaines d'artworks aient été fait pour ce jeu, ainsi que les grosses magies du jeu m'ont fait chaviré. Rien que pour ça, j'adore!

medium_bGaramist.jpg