03/09/2006

Playstation 2

medium_ps2_full_large.jpg

 

Et nous voici arrivés à la Playstation 2, L'évolution littérale de la Playstation première du nom! La seule différence que j'ai pu constater, en généralité, sur ces deux consoles, est seulement la différence de puissance, c'est tout: même manette, même gueule de memory card, même genres de jeux (en beaucoup plus beaux, mais les mêmes). Ce n'est pas un reproche, loin de là (pour preuve, deux de mes jeux préférés sont ace combat 4 et wild arms 3, que vous ne retrouverez pas dans cette note, pour cause de redondance). Mais j'ai quand même, avec beaucoup de jeux de cette console, un fort air de déjà vu, et c'est en partie pour celà que vous ne retrouverez que 3 jeux ici (mais quels jeux ^^).

 

 

 

 

Et voici, pour moi, LE meilleur jeu sur PS2, celui qui m'a fait passer tant de nuits blanches, celui qui peut dire qu'il fait vieillir ma PS2 à grande vitesse (et oui, c'est un cd, pas un dvd, comme quoi, pas besoin de beaucoup de données pour faire grandement plaisir), le dénommé Disgaea: Hour of Darkness! Ce tactical-rpg est tout simplement hallucinant: des pouvoirs spéciaux et invocations sublimes, un scénario prenant et à pisser de rire (pas tout le long du jeu non plus ^^), le design des persos excellent à souhait, des tonnes d'équipements offensifs et défensifs, la gestion des niveaux hallucinante (jusqu'au niveau 9999!!!), une difficulté hyper bien dosée,... Tout dans ce jeu est dans la démesure! C'est pour tout cela qu'un bon quart de mon blog est consacré à ce jeu.

medium_disgp2009.jpg

 

 

 

 

Alien versus Predator: Extinction. Issu de l'univers d'Alien et de celui de Predator (on l'aurait deviné au titre), ce jeu est un excellent rts: Tout d'abord parce qu'il est graphiquement très bien fichu, doté d'une bonne maniabilité pour ce genre de jeu, et SURTOUT grâce à son univers! Quel plaisir d'incarner, au choix, les Marines (la vie est éphémère), les Aliens (Le nombre fait la force), et les Predators (puissance avant tout), tout cela avec une reproduction ultra-fidèle des films/comics, et ce à tous les niveaux (apparence, "durée de vie" des différents groupes, tous les types d'unités connues, vélocité des unités). Cela me donne envie d'en faire une partie d'ailleurs ^^.

medium_avp2.jpg

 

 

 

 

R-Type Final: A la fois tellement similaire et éloigné de son opus Game boy! C'est le jeu à avoir pour tous les fans d'Irem (développeur), il représente la consécration de cette boite dont R-Type Final est le dernier opus qui parvienne jusqu'à nous: En effet, Irem ne créera plus jamais et c'est bien dommage! Doté de plus de 100 vaisseaux réellement différents à débloquer, de plusieurs dizaines de types de faisceaux, de niveaux superbes et variés, d'une maniabilité à toute épreuve, ce fut vraiment une bénédiction d'avoir pu me le procurer!

medium_r-type-final-1.jpg

Game Cube

medium_gamecube.jpg

 

Je n'ai rien de spécial à dire sur le p'tit cube, à part que je l'ai acquis à une période où j'étais mort de faim et il m'a superbement bien comblé ^^.

 

 

 

Tout d'abord Metroid Prime qui est le jeu qui m’a fait acheter le Game Cube (et également son prix de 99 euros). J'apprécie l'univers Metroid, mais là, le voir transposé dans un Fpa d'une manière si sublime et aboutie m'a fait totalement chavirer: Enfoiré! Qu'est-ce qu'il est beau! Qu'est-ce qu'il est maniable! Qu'est-ce qu'il est bon! Une explosion totale de bonheur! Dommage que le second opus ne soit pas aussi bon...

medium_metroid_prime.jpg

 

 

 

Skies of Arcadia Legends: Un autre Rpg que j'apprécie particulièrement comme quelques autres^^. Ici, c'est l'univers particuliers des Pirates de l'air et les continents flottants dans le vide qui m'a attiré: Le scénario est excellent, l'aventure longue,  et les graphismes, bien que datant un peu (c’est un transfuge de la Dreamcast) flattent toujours l'oeil.

medium_skies.2.jpg

 

 

 

 

"Oh mon Dieu, quel margoulin, il ne parle ni de Baten Kaitos, ni de Phantasy Star Online" me direz-vous. Le problème est que, pour Baten Kaitos, je ne le possède plus (et je ne parle que de jeux que je possède toujours, mais je prévois toutefois de me le reprocurer très bientôt), et pour Phantasy Star Online, n'ayant jamais pu y jouer online, le plaisir s'en est sentit grandement diminué.